S'identifier | Ouvrir un compte  | Contact | Plan du site |  FR  EN  DE  ES +33 (0) 1 81 14 50 85  

 Vous êtes ici : Accueil > Médias

Médias






L'iPad peut-il remplacer le sommelier?

A New-York, la tablette tactile réinvente la carte des vins au restaurant.

Fini, les livres de cave pesant des kilos!Terminé, les cartes de vins salies, annotées ou raturées! Voici l'ultime tendance des établissements new-yorkais les plus branchés : la carte des vins sur l'iPad, la tablette tactile d'Apple. Incentient, société basée à 50 km de la mégapole, a développé une application destinée aux hôtels et restaurants.

Avec le Smartcellar (la "cave intelligente"), le client choisit son vin, tablette en main à partir de critères de recherche classiques : verre ou bouteille, couleur, cépage ou mot-clé. Les résultats peuvent être triés par ordre alphabétique ou par prix. Chaque application peut être personnalisée.

A South Gate, restaurant huppé de New-York, le sommelier Olivier Dufeu est conquis : "Les clients adorent, je n'ai gardé que deux vieilles cartes des vins que je n'utilise presque plus! L'actualisation de la carte en direct est un atout formidable. Rien n'est pire que de devoir dire à un client que l'on vient de vendre la dernière bouteille."

Bone's, la célèbre steakhouse d'Atlanta, en Caroline du Sud, et sa carte aux 1350 références, a fait très tôt le choix de l'iPad. Son propriétaire jubile : le chiffre d'affaires des vins a augmenté de 11% dès le premier mois d'exploitation. La lecture des notes de dégustation de critiques influents augmenterait la confiance des clients dans le choix de leur bouteille, ils seraient plus enclins à dépasser le prix qu'ils s'étaient fixé.

Ces nouvelles applications pourraient-elles un jour remplacer le sommelier? "Non, rien ne remplace le contact humain!", répondent les intéressés, même s'ils avouent à demi-mot que des membres de leurs équipes accueillent mal ce nouvel outil. La peur de devenir inutile face à des clients qui préfèrent tapoter et s'amuser avec leur tablette tactile que de les écouter....Mais aussi la crainte d'être contredit par une "vulgaire machine".

Le Smartcellar ne règle pas non plus la question de la perte de convivialité : des convives restent plus de quinze minutes absorbés dans le choix de la meilleur bouteilles! Une imperfection qui pourrait être corrigée à l'avenir : des chercheurs du MIT (Massachuetts Institute of Technology) viennent de reconstituer des profils d'internautes grâce à leurs "traces" laissées sur le web. Va-t-on bientôt proposer la meilleure bouteille correspondant à votre profil d'amateur?

Claire Morin-Gibourg - La Revue du Vin de France n°548 - Février 2011



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez consommer avec modération